Jeux de débats pour adolescents
sur des questions science société

Jouer à Débattre et science-fiction

Nombre de participants

24

Niveau scolaire des participants

3e – Classe d’un bon niveau, très curieuse
0

Leurs fonctions

Enseignant

Comment avez-vous utilisé JAD ?

J’enseigne le français et j’ai utilisé ce Jeu à débattre dans le cadre d’un chapitre sur la science-fiction (l’entrée du programme qui y correspond s’intitule “Progrès et rêves scientifiques”). L’organisation du JAD a suivi l’étude de deux nouvelles de science-fiction (“La Classe de Maître Moda” de Pierre Bordage et “La Brousse” de Ray Bradbury) qui, chacune à leur manière, traite de l’intelligence artificielle, de ses limites et de ses dérives, plus ou moins fantasmées. Afin de donner une assise plus réaliste et scientifique à cette question, j’ai choisi ce JAD autour de la santé, ce qui était également l’occasion d’évaluer chez mes élèves leur capacité à argumenter, à coopérer en groupe et à s’exprimer à l’oral. Avant les phases de travail en groupe et de débat, les élèves ont pris connaissance à la fin de la séance précédente de la tenue de ce JAD, de sa thématique et ils ont dû lire à la maison l’ordre du jour complet, la fiche descriptive du groupe qu’ils incarneraient ainsi qu’un dossier documentaire sur l’intelligence artificielle (constitué à partir de ressources proposées sur le site JAD).

Difficultés et réussites du projet

– La lecture préalable du dossier documentaire a permis aux élèves de mieux comprendre le fonctionnement des solutions soumises à leur étude. – Ils ont facilement trouvé les avantages et les limites de chacune des solutions en lien avec le groupe qu’ils incarnaient mais ils n’étaient pas assez sensibilisés au problème de la gestion des données personnelles. J’ai été toutefois agréablement surprise par certains arguments (sur le devenir de la profession de médecin, sur la nature – potentiellement toxique – des matériaux utilisés pour la cabine sans médecins, sur les solutions qui pourraient être proposées pour aider les personnes handicapées à se servir de ces outils…). – Le temps m’a malheureusement manqué pour conclure correctement le débat (j’aurais aimé qu’au-delà des enjeux scientifiques et éthiques les élèves fassent le point sur leurs compétences orales et argumentatives).

Quelles seraient vos recommandations à un autre utilisateur ?

Au lieu d’entendre successivement la position de chacun des groupes, j’ai d’abord interrogé un premier groupe sur la solution qu’il avait privilégiée puis demandé à un autre groupe, plutôt favorable à cette solution, d’enrichir l’argumentaire avant d’inviter les autres groupes à formuler des objections. J’ai ainsi trouvé le débat plus naturel et plus fluide. Si j’avais disposé de plus de temps j’aurais, pour ce temps de débat entre groupes, choisi une autre disposition de table (une table-ronde sous la forme d’un grand U) afin de solenniser l’échange.